SPAS 44

SPAS 44: association d'airsoft de Nantes 44
 
Site Web  PortailPortail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [SCENARIO] LA FAUTE A PAS DE CHANCE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: [SCENARIO] LA FAUTE A PAS DE CHANCE   Dim 23 Oct 2011 - 14:24

Scénario : la faute à pas de chance (terrain de basse goulaine)

Contexte : une guerre froide fait rage entre deux nations rivales de l’Est de l’Europe. Le Toukistan, grand pays désertique et pauvre est dirigé d’une main de fer par le dictateur en place. A l’ouest de ce pays se trouve le Bévérusse, petite République paisible développée et extrêmement riche en matières fossiles et en pierres précieuses. Autrement dit le Bévérusse attire toutes les convoitises du Toukistan voisin.
Le dictateur sanguinaire connu pour sa traitrise et sa fourberie prévoit de faire assassiner le président Bévérusse afin de déstabiliser le pays, favorisant ainsi son invasion militaire. Une opération est donc menée et une taupe Toukistanaise est envoyée en Bévérusse pour obtenir des informations sur les déplacements à venir du président. L’opération est un franc succès et la taupe est exfiltrée par un hélicoptère Toukistanai.
Malheureusement pour eux, l’hélicoptère ne passa pas inaperçu et fut la cible de tires de roquettes Bévérusse. L’une d’elle toucha le rotor arrière de l’hélico, l’obligeant à atterrir en urgence au beau milieu du Bévérusse.
Le dictateur Toukistanai fut donc réveillé en pleine nuit par cette triste nouvelle : un hélicoptère contenant deux pilotes et une taupe possédant des informations cruciales s’est écrasé en territoire ennemi.
Une mission de sauvetage est donc immédiatement lancée par le dictateur, l’objectif pour ses commandos étant de récupérer les pilotes et la taupe, mais surtout les informations ! Le commando est donc parachuté sur le lieu du crash alors que sont déjà en vu des troupes Bévérusses désireuses de fouiller la carcasse de l’hélico.
Néanmoins, qui aurai put imaginer qu’il s’était écrasé au milieu de la résidence privée du président Bévérusse… la faute à pas de chance !

Tout s’accélère donc, le commando Toukistanai va-t-il réussir à sauver et exfiltrer les blesser tout en récupérant les infos secrètes, ou bien va-t-il directement essayer d’affronter la garde présidentielle pour assassiner le chef d’Etat ?
La garde présidentielle va-t-elle réussir à récupérer ses documents et en finir une bonne fois pour toute avec la menace Toukistanaise ? D’autant plus que nous apprenons à l’instant que le dictateur lui-même serait en route pour la résidence présidentielle afin de soutenir ses hommes.

Effectifs : prévu pour 25 joueurs
1 président
1 dictateur
1 espion/taupe Toukistanai
2 pilotes d’hélico Toukistanais
4 commandos Toukistanais
11 gardes présidentiels Bévérusses.
5 soldats Toukistanais accompagnants le dictateur

Objectifs :

Pour le président Bévérusse -> survivre (il possède un certains nombre de vies) et ne pas se faire capturer.
Pour le dictateur Toukistanai -> survivre (il possède un certains nombre de vies) et ne pas se faire capturer.
Pour l’espion Toukistanai -> conserver les documents et ne pas se faire capturer.
Pour les pilotes de l’hélico Toukistanai -> protéger l’espion jusqu’à l’arriver du commando
Pour le commando Toukistanai -> se regrouper et rejoindre les survivants du crash. Protéger l’espion jusqu’à la fin de la partie, et ou capturer/ assassiner le président Bévérusse.
Pour la garde présidentiel Bévérusse -> récupérer les documents en tuant ou en capturant l’espion, prendre « le camp de base » Toukistanai et tuer ou capturer le dictateur.
Pour les soldats Toukistanai -> rejoindre les forces Toukistanaises déjà sur place et les aider à remplir leurs objectifs.

Respawn : ne connaissant pas le terrain à merveille je vous laisse proposer.

Détails : si le président ou le dictateur est tué, il y a deux possibilités : la partie s’arrête et les rôles s’échangent, soit le jeu continu et d’autres objectifs sont donnés. A savoir que les autres objectifs seront gardé secret jusqu’au jour J de la partie.
Si les documents de l’espion sont récupérés par les Bévérusse, les Toukistanais doivent les reprendre. Les documents une fois dans les mains des Bévérusse doivent être mit dans leur camp de base. L’espion doit toujours avoir les documents sur lui, même capturé et jusqu'à ce qu’il soit tué.

Répliques : Réplique de poing pour le président, le dictateur et l’espion. Pas de restriction pour les autres.

Accessoires : une petite mallette ou un porte document détenant les documents secrets.


Ce scénario est évidemment une trame de départ à partir de laquelle plein de modifications et précisions sont possibles. Je compte donc sur vous pour apporter vos idées.
Revenir en haut Aller en bas
 
[SCENARIO] LA FAUTE A PAS DE CHANCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SPAS 44 :: AIRSOFT GENERAL :: SCENARIOS ET TACTIQUES-
Sauter vers: